GRANVELLE (A. de)


GRANVELLE (A. de)
GRANVELLE (A. de)

GRANVELLE ANTOINE PERRENOT DE (1517-1586)

Fils de Nicolas Perrenot ministre de Charles Quint, ancien maréchal impérial à Besançon et conseiller du parlement de Dôle, Antoine de Granvelle se destine à la carrière ecclésiastique et devient évêque d’Arras en 1540. Ayant servi loyalement Charles Quint dont il est l’un des conseillers «bourguignons» tant au concile de Trente que lors de la rédaction du traité entre l’empereur et les protestants de la ligue de Smalkalde, après la bataille de Mühlberg en 1547, Granvelle succède à son père en 1550 comme garde des Sceaux de la monarchie des Habsbourg et se signale comme un diplomate fort actif. Il négocie, avec le comte d’Egmont, le mariage de Philippe II avec Marie Tudor d’Angleterre; il compose le discours prononcé aux états de Flandre lors de l’abdication de Charles Quint et de l’avènement de Philippe II; il participe à la rédaction du traité de Cateau-Cambrésis signé, en 1559, entre l’Espagne et la France. En témoignage de reconnaissance pour les éminents services rendus à la couronne espagnole, Philippe II donne Granvelle pour conseiller à sa demi-sœur Marguerite de Parme, gouvernante des Pays-Bas. Granvelle, qui perçoit l’hostilité des populations à l’égard des Espagnols, prend imprudemment des mesures impopulaires, augmente le nombre des troupes d’occupation espagnoles aux Pays-Bas, crée de nouveaux tribunaux d’inquisition, couvre le pays de bûchers, ruine le commerce par des édits protectionnistes et se conduit en véritable tyran. Archevêque de Malines en 1560 et cardinal en 1561, il est disgracié et rappelé par Philippe II en 1564, après le soulèvement des Flandres, dirigé par le comte d’Egmont, qu’il a été incapable de réprimer. En 1565, il participe à Rome au conclave qui élit le pape Pie V. Il se retire alors à Besançon, mais en 1571 on le retrouve vice-roi de Naples; puis, en 1579, à Madrid, il reprend du service en qualité de président du Conseil suprême d’Italie et de Castille. Il met un terme à sa carrière de diplomate en négociant l’union du Portugal et de l’Espagne, le mariage de l’infante Catherine avec le duc de Savoie. Il meurt à Besançon, dont il était devenu l’évêque. Les jugements qu’on peut porter sur Granvelle sont ambigus. Du moins peut-on, dans une certaine mesure, le comparer à Richelieu, et ses rapports de loyauté et de confiance avec Philippe II ressemblent à ceux qu’entretenaient le cardinal français et Louis XIII.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Granvelle — ist der Familienname folgender Personen: Antoine Perrenot de Granvelle (1517–1586), Kardinal und Minister (Sohn von Nicolas P. d. G.) François Perrenot de Granvelle († 1606) François Thomas Perrenot de Granvelle dit d’Oiselet (… …   Deutsch Wikipedia

  • Granvelle —   [grã vɛl],    1) Antoine Perrenot de [pɛr no də], Kardinal (seit 1561) und Staatsmann in spanischen Diensten, *Besançon 20. 8. 1517, ✝ Madrid 21. 9. 1586, Sohn von 2); Studium der Rechte in Padua, der Theologie in Löwen; Bischof von Arras (seit …   Universal-Lexikon

  • Granvelle — (spr. grangwéll , Granvella), 1) Nicolas Perenot, Herr von, geb. 1484 zu Ornans in der Nähe von Besançon, gest. 27. Aug. 1550 in Augsburg. Ein praktisch geübter Jurist, folgte er 1519 seinem Lehrer Mercurino Gattinara, als dieser in den… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Granvelle — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Nicolas Perrenot de Granvelle (1484 1550), chancelier de Charles Quint Antoine Perrenot de Granvelle (1517 1586), son fils, cardinal, conseiller de… …   Wikipédia en Français

  • Granvelle, Antoine Perrenot de — • Named Archbishop of Mechlin in 1559 and cardinal in 1561 Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Granvelle, Antoine Perrenot de — ▪ Spanish cardinal born Aug. 20, 1517, Besançon, France died Sept. 21, 1586, Madrid       minister of King Philip II of Spain; he played a major role in the early stages of the Netherlands revolt (Eighty Years War) against Philip s rule.… …   Universalium

  • GRANVELLE, Antoine Perrenot de — (1517–1586)    Roman Catholiccardinal, diplomat, and politician in the service of Holy Ro man emperor Charles V of Habsburg. After the departure of King Philip II from the Netherlands to Spain in 1559, Granvelle became one of the most influential …   Historical Dictionary of the Netherlands

  • Antoine Perrenot de Granvelle — Granvelle, Porträt von Antonio Moro (1549) Antoine Perrenot de Granvelle (* 20. August 1517 in Besançon; † 21. September 1586 in Madrid), der älteste Sohn Nicolas Perrenot de Granvelles, war Kardinal und spielte als Minister eine wichtige Rolle… …   Deutsch Wikipedia

  • Nicolas Perrenot De Granvelle — Naissance 1484 Besançon Décès 1550 (à 64 ans) …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Perrenot de Granvelle — Naissance 1486 Besançon Décès 1550 (à 64 ans) Profession …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.